Assassin's Creed Syndicate

Assassin's Creed Syndicate

Deux Assassins rôdent dans le Londres de la Révolution Industrielle

Après l'échec relatif d'AC Unity, Ubisoft se refait une santé avec cet Assassin’s Creed Syndicate, le dernier volet de la célèbre saga, qui a l'habilité de tirer le meilleur parti de mécaniques bien rodées tout en apportant suffisamment de nouveautés pour nous tenir en haleine.
Lire la description complète

Les plus

  • Deux personnages simulanés
  • Combats améliorés
  • Missions intéressantes et amusantes
  • Reconstitution sublime de Londres

Les moins

  • Les bugs
  • Les bandes sont peu exploitées

Très bon
8

Après l'échec relatif d'AC Unity, Ubisoft se refait une santé avec cet Assassin’s Creed Syndicate, le dernier volet de la célèbre saga, qui a l'habilité de tirer le meilleur parti de mécaniques bien rodées tout en apportant suffisamment de nouveautés pour nous tenir en haleine.

La confrérie meurtrière

Un peu à l'image de GTA 5, Assassin's Creed Syndicate vous invite à contrôler plusieurs personnages, en l'occurrence deux assassins, Jacob et Evie Frye. Ces jumeaux ont été formés dès leur plus jeune âge à la lutte contre les Templiers, le groupe qui règne en maître sur Londres, chapeautant même l'Église et la monarchie.

Les missions assignées à chacun des jumeaux sont bien différenciées. Ce qui intéresse surtout Jacob, c'est de former une bande et de conquérir Londres, tandis que sa sœur Evie penche plutôt du côté des intérêts proprement dit de la confrérie des Assassins.

En marge de la trame principale, Assassin's Creed Syndicate fourmille de missions secondaires autour de personnages représentatifs de l'époque victorienne: la Reine Victoria en personne, mais aussi Karl Marx ou Dickens.

Si vous êtes un habitué de la saga des Assassins, les missions proposées ne vont guère vous surprendre, surtout si vous y avez joué pendant 8 ans. Abattre l'objectif visé demeure le moteur de l'action, complété ici par la participation des groupes organisés, un élément que proposait déjà, souvenez-vous, AC Brotherhood, et qui aurait pu être davantage exploité dans ce dernier épisode.

La nouveauté dans Assassin's Creed Unity est donc à chercher plutôt du côté de l'évolution des personnages (une tendance quand même amorcée dans AC Unity) et l'amélioration de notre équipement.

Une formule éprouvée et améliorée

Assassin’s Creed Syndicate conserve la jouabilité qui a fait son succès, tout en améliorant certains aspects, comme le système de combat. Encore un peu simplet, c'est vrai, il se rapproche progressivement de la perfection technique de la saga Batman Arkham.

Pour ce qui est de l'arsenal, on dispose désormais d'un nouveau grappin, un accessoire bien pratique qui va nous servir à escalader les bâtiments ou même de tyrolienne.

Sur le plan technique, Assassin's Creed Syndicate reproduit le côté spectaculaire que l'on avait vu dans AC Unity. La reproduction de Paris nous avait éblouis à l'époque: Ubisoft nous impressionne à nouveau avec une reconstitution impeccable de Londres à l'Époque Industrielle.

Le jeu regorge de détails et si vous avez envie de vous distraire un moment des missions principales, vous pouvez toujours vous balader dans la ville et explorer les recoins de la plus grande carte jamais proposée jusquà présent.

On pardonnera volontiers les quelques bugs rencontrés (que serait un Assassin's Creed sans bug?) et l'absence de mode multijoueur, tant l'histoire et les décors sont réussis.

AC va enfin nous faire sa révolution?

AC Unity, plombé par trop de problèmes, avait fait fuir nombre de fans de la saga qui juraient ne plus jamais se laisser piéger. On peut parier que ce dernier volet saura les convaincre de reprendre du service dans les rangs de la confrérie. Syndicate est une évolution qui malgré quelques nouveautés joue la carte de la continuité, mais suffisamment soignée pour que les plus dépités puissent y croire à nouveau.

Assassin's Creed Syndicate

Télécharger

Assassin's Creed Syndicate